mercredi 24 décembre 2014

Sellal annonce le gel du recrutement dans la fonction publique en 2015



Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a annoncé mercredi à Alger que le recrutement sera gelé en 2015 dans tous les secteurs de la fonction publique, soulignant que le niveau de vie des citoyens ne sera pas affecté.

Aussitôt dit, aussitôt fait : le gouvernement passe à l’application des mesures anti crise annoncées mardi à l’issue du Conseil des ministres restreint présidé par le chef de l’Etat à Zeralda.

Première salve : Abdelmalek Sellal, qui inaugurait mercredi la foire d’Alger a annoncé que les recrutements dans la Fonction publique sont gelés pour l’année 2015.

Dans le cadre des mesures prises par le gouvernement pour « la bonne gouvernance en général et le bon fonctionnement des administrations », le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a annoncé, mercredi à Alger, que le recrutement sera gelé en 2015 dans tous les secteurs de la fonction publique

L’annonce, qui intervient au lendemain du conseil ministre restreint consacré à la chute des prix du pétrole et ses retombées sur la démarche économique et sociale du pays. , semble s’inscrire parmi les mesures prises par la dite réunion.

Et si les cours du pétrole ne remontent pas entre temps la mesure sera reconduite automatiquement. Dans la foulée, le Premier ministre a également donné quelques détails sur les décisions prises lors du Conseil restreint.

Ainsi certains projets dans le secteur du transport (tramway, métro) prévus dans certaines wilayas seront sacrifiés en plus de train de vie de l’Etat appelé à subir des coupes sombres. Abdelamelk Sellal a appelé aussi à la « solidarité » et à la « compréhension »  des travailleurs pour mettre  en sourdine leurs revendications salariales.

En revanche le Premier ministre à promis que les investissements à caractère social ne seront pas touchés, notamment dans l’éducation, la santé le logement et la solidarité nationale.

Sellal, qui s’exprimait en marge de l’inauguration de la 23eme foire de la production algérienne, a assuré que « toutes les dispositions ont été prises pour poursuivre le programme du gouvernement aux plans économique et social ».

Comme il a soutenu que ces décisions « n’affecteront ni le développement économique ni le niveau de vie des citoyens »appelant les Algériens à faire montre de compréhension et « faire de l’année 2015, une année de solidarité et de confiance solide entre gouverneur et gouverné ».



Commentaires de Facebook
0 Commentaires de Blog
01ne-blogger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire